Rechercher
  • Jérémie Coinon

L'ingrédient clé pour être tout le temps à l'aise face au public

Mis à jour : févr. 13

Avez-vous déjà ressenti cela face au public ?


Vous devez faire ce discours, cette présentation ou cette conférence dans moins d'une heure et rien qu'à y penser vos mains sont moites et votre gorge se sèche.

"Ça n'est vraiment pas fait pour moi, je n'arriverai jamais à être bon et à l'aise"

Les pensées tourbillonnent dans votre esprit. Ces images plus ou moins floues, des sensations de ridicule, d'échec, de regards lourds posés sur vous.

"Mais comment se fait-il que ça me fasse ça à moi, l'autre à l'air d'y arriver sans aucune difficulté. On dirait qu'il est né pour ça. Alors que pour moi c'est si difficile, c'est injuste."

Votre poitrine s'est serrée au moment où on vous a demandé d'intervenir, et maintenant que vous êtes sur scène face à toutes ces paires d'yeux qui peuvent vous juger, vous critiquer, la sensation n'en est que plus déplaisante.





Qui n'a jamais vécu cela, avec plus ou moins d'intensité ?

Et pourtant il y a une raison si vous êtes là. Vous avez un message à faire passer, quelque chose à dire. Un ami à honorer. Ces partenaires qui attendent votre idée, votre proposition. Vous n'êtes pas là par hasard. Mais n'empêche que c'est difficile, c'est désagréable et vous n'arrivez pas à être à l'aise face au public. Au moment même où on vous en parle vous sentez déjà le stress monter.


Et si ?

Et si lorsqu'on vous proposait d'intervenir, de parler, de donner votre message vous ressentiez de l'enthousiasme, de l'excitation et du bonheur et un sourire se dessinait sur votre visage ?

Et si lorsque vous avanciez devant votre auditoire vous étiez enthousiaste, excité à l'idée de transmettre votre message ?

Et si toutes ces personnes en face de vous devenaient des amis, des confidents à qui vous pourriez apporter quelque chose de spécial à travers votre message ?

Et si vous vous sentiez calme, serein et aligné, la voix douce et assurée, totalement présent pour votre auditoire ?

Et si parler en public était finalement aussi fait pour vous ?

Comment cela transformerait votre vie ?







L'ingrédient clé pour parler en public


Hier j'ai eu l'occasion d'accompagner Marianne pour qui parler en public n'était pas une partie de plaisir.

"J'ai l'impression qu'on va me critiquer. Et si je me trompe, de quoi aurais-je l'air ? D'une amatrice ? Tu vois, en y pensant ça me serre là, au niveau du plexus. Et ça m'empêche de profiter du moment lorsque je fais ma présentation. Tu peux faire quelque chose pour moi ?"

Alors nous avons commencé à explorer les raisons de son malaise. Nous avons cherché les ingrédients qui lui permettraient d'être légère, confiante et sereine avant et pendant sa conférence. Parmi toutes les choses qui sont ressorties il en est une qui s'est imposée aux autres. Un ingrédient clé qui permet d'être à l'aise face à son public et d'apprécier le moment.


J'aimerai vous poser une petite question : Pouvez vous vous rappeler d'un discours, une conférence qui vous a particulièrement touché ? Qui a laissé en vous une empreinte indélébile ?

Et lorsque vous avez retrouvé ce moment, pourriez vous m'indiquer pourquoi vous avez été tant touché ?


Je me rappellerai toujours d'un discours au mariage de PO et Béné, des super copains. On avait 25 ans et on était déjà bien joyeux pendant le repas. Puis Manue a pris la parole, simplement. Et la magie a opéré. En quelques minutes j'étais transporté, les larmes de gratitude me montaient aux yeux. Et ce qui m'a touché au fond du cœur, ce qui fait que je me souviens encore de ce moment dix ans après, ce n'est pas sa technique d'orateur, ça n'est pas sa capacité à parler sans failles. Ce qui m'a touché dans ce discours c'est


Son authenticité


Elle avait un message à donner. Elle savait ce qu'elle allait dire. Mais à ce moment ce qui importait plus pour elle, c'était de le dire avec son cœur. Parce que c'était important pour elle. Et peu importe les bafouillages, les blancs, les erreurs qui avaient pu se produire, nous étions captivés par son authenticité.




Pourquoi l'authenticité peut vous faire apprécier parler en public ?


Notre cerveau reptilien est instinctivement câblé sur la recherche de la gratification immédiate et la fuite de la souffrance. En tant qu'individus tribaux l'une des sources les plus puissantes de gratification immédiate est l'approbation de nos semblables.


C'est là que l'égo – à grand renfort de cerveau logique pourrave – vient troubler la fête. Nous avons l'impression (consciente ou inconsciente) que pour être aimé par nos semblables nous devons être parfaits. Le cerveau propose donc une image quasi inatteignable de ce que nous devrions être comme condition à l'amour des autres. Ce qui fait que si nous n'atteignons pas cette image nous ne seront pas aimé, donc rejetés, donc en danger.


Mais ce "cerveau supposé logique" se trompe bien comme il faut. Vous n'aimez jamais quelqu'un parce qu'il est parfait. Vous aimez quelqu'un parce qu'il vous ressemble. Et la première caractéristique que vous avez en commun c'est l'imperfection de votre humanité. Vous aimez donc les gens pour leurs imperfections qui vous rassurent sur le fait que vous avez le droit d'en avoir vous aussi. Avoir le courage d'être authentique c'est accepter de se montrer entier, avec ses forces mais aussi ses faiblesses, ses imperfections.



L'authenticité pour créer du lien avec l'autre


Faisons un petit exercice :

Imaginez-vous dans une conférence mais en tant que spectateur. Vous êtes confortablement assis dans votre fauteuil et vous voyez le ou là conférencière.

Vous y êtes ?

La personne vous délivre un message susceptible de vous intéresser, vous ne seriez pas là sinon. Elle a l'air assurée et à l'aise et elle déroule parfaitement son discours. Comme une pro. Les infos fusent est c'est parfaitement structuré, c'est presque mécanique.


Comment vous sentez vous lorsque vous regardez cette personne ? C'est plus fort que vous, une part de vous ne peut s'empêcher de se comparer à elle. Et vous vous sentez tellement loin d'elle. Voire presque un peu nul(le), frustré(e) de ne pas être aussi bon. Regardez combien la personne s'éloigne petit à petit de vous pendant ce temps. Comme si la scène s'éloignait.


Tout d'un coup la personne bloque. Elle a un trou de mémoire. Elle cherche mais ne trouve pas. Elle se trouble, perd un peu ses moyens. Ses mains se mettent même à trembler légèrement. Puis elle se pose, souffle profondément. Pendant près d'une minute elle ne fait que respirer. Vous êtes toujours dans votre canapé, à la regarder.

Petit à petit cette "machine à parler" redevient plus humaine. Son erreur, son blocage vous rappelle que tout le monde peut faillir. Tout le monde peut avoir des hauts et des bas. Alors qu'elle balaye la pièce du regard vos yeux se croisent. Vous ressentez à ce moment son humanité, son authenticité. C'est comme si la scène se rapprochait et que vous n'étiez plus que toutes les deux.





La personne se remet à parler, mais cette fois avec plus d'émotion, avec son cœur. Le discours est peut-être moins structuré mais il est plus "vrai". Alors qu'elle recroise votre regard elle ressent la compréhension : elle a le droit d'être authentique, imparfaite et de continuer. Ce petit moment de flottement vient de vous rapprocher d'elle, de créer un lien émotionnel spécial. Elle n'est plus cette "machine", mais une personne qui a un message à vous transmettre. Et vous recevez d'autant mieux ce message.

Comment vous sentez-vous à ce moment ? Comment vous sentez vous quand vous la regardez ?


Je vous invite à faire l'exercice dans l'autre sens.


Envolez-vous de votre siège, tel un ange et venez vous mettre dans la peau de cette personne qui parle. Ressentez qu'à chaque fois qu'elle décide de parler avec son cœur, avec authenticité et imperfection, elle tisse des liens avec chacun des spectateurs.




Comment développer votre authenticité facilement face au public ?


Ce qui vous permettra d'être bien avec vos spectateurs, c'est de leur permettre d'être bien avec vous en leur montrant que vous êtes comme eux.


1 - La première choses à faire est de vous rappeler POURQUOI vous êtes là :

Avez-vous un message à faire passer ? Avez-vous un(e) ami(e) qui vous estime et que vous voulez honorer ? Avez-vous un supérieur qui vous fait confiance et vous demande de transmettre vos connaissances ?


2 - Lorsque vous vous êtes rappelé le POURQUOI, je vous invite à vous poser la question de POURQUOI EST-CE IMPORTANT POUR VOUS de parler, de donner votre message ?

Pour inspirer les autres ? Pour aider des collègues ? Pour honorer un ami ?


3 – Reconnecter à son cœur

Je vous invite ensuite à vous rappeler un premier moment dans votre vie ou vous avez parlé avec votre cœur. Un moment où vous avez dit à un ami combien il comptait pour vous. Un moment ou vous avez parlé avec bienveillance et confiance, même si vous étiez vulnérable. Où étiez vous ? Comment vous teniez vous ? Comment respiriez vous ? Que disiez vous ? Je vous invite à reprendre la même posture qu'à ce moment, à respirer de la même façon.

Une fois que vous ressentez à l'intérieur de vous ces émotions, imaginez-vous un deuxième moment, imaginaire cette fois : vous vous envolez et allez sur une scène parler de la même façon à un public peu nombreux. Mais vous leur parlez avec la même émotion que dans votre premier moment.

Ressentez combien dans cet état, avec votre cœur ouvert, vos mots peuvent les toucher et combien vous créez une connexion avec eux.

A chaque instant allez rechercher l'énergie que vous aviez dans le premier moment et ramenez la dans le second moment. Ressentez qu'il n'est plus question de perfection, de performance ou d'erreur, mais d'authenticité, de vulnérabilité et de connexion à l'autre.

Lorsque vous arrivez bien à ressentir cela, envolez vous vers un troisième moment imaginaire. Avec un public plus nombreux peut être, ou alors pendant une autre conférence. Et vivez la scène avec la même énergie que le premier moment.

Comment vous sentez-vous en étant authentique face à ces gens. Comment le sentez-vous dans votre corps ? Qu'est ce qui change par rapport aux fois où vous étiez stressé ? Et qu'est ce que vous vous dites lorsque vous regardez toutes ces personnes à qui vous pouvez transmettre votre message ?

Ressentez une dernière fois cette sensation puis inspirez et expirez un grand coup.

Bravo vous venez de créer une nouvelle option pour votre inconscient.


4 – Répéter pour intégrer

Que vous ayez réussi ou non à ressentir quelque sensation, il est important de recommencer régulièrement l'exercice pour l'intégrer et le renforcer. De cette manière votre inconscient préférera cette option lorsqu'il s'agira de parler en public.







Aller plus loin : créer le changement en un éclair


Manuella aurait pu réussir toute seule à développer son authenticité pour se sentir sereine, légère et confiante face au public. Mais elle a compris qu'elle n'irait jamais aussi vite qu'avec une aide extérieure. C'est pourquoi elle a fait appel à moi. Vincent aussi, qui était tellement stressé au piano a décidé de transformer avec moi, tout comme Jennifer.


Si vous souhaitez transformer vous aussi votre stress en enthousiasme, vos peurs en sérénité et vos pressions en connexion, je vous invite à m'appeler au 06 82 29 49 91 ou à me laisser un message pour que nous voyons si je peux vous aider vous aussi.

Bonne continuation et belle journée à tous


From gratitude with love


Jérémie Coinon




80 vues

©2019 Jérémie COINON. - tous droits réservés

  • Facebook - White Circle
  • Blanc Icône Instagram

Ahetze, France